Dominique Bertrand

St. Jean et la symbolique du baptême, relue à travers Rabelais (et en hommage à Claude Gaignebet)

Dominique Bertrand
écrivain, philosophe, musicien

Le fait que ce soit une prière dédiée à St-Jean qui servit à baptiser les notes de la gamme musicale permet d’entendre – par l’Onde – ce que l’eau et le son partagent symboliquement. Ecouter ce que chacune des notes « dit » selon la prière permet d’entendre la symbolique qu’elle scelle, l’échelle sonore devenant modèle d’une échelle « intérieure », structure psychique articulant le corps à la parole, et à l’autre. Panurge sera notre modèle, qui invoquait les notes de la gamme pour tenter de calmer la tempête menaçant de le noyer.

 

BIO-BIBLIOGRAPHIE

Musicien-musicologue, Dominique Bertrand a voyagé dans diverses cultures pour approcher des maîtres de musique et apprendre ce que la musique signifie pour eux. Tout en travaillant les différents mythes et légendes mettant en scène le son et la musique, il collabore depuis une trentaine d’années avec des psychologues, neurologues, philosophes et psychanalystes sur les effets de la musique et des lois de la résonance.

 

Ecrits :

Le Diabolus des Sages – Histoire d’une dissonance. Ed. Signatura

La prière du serpent – la voix dans la Bible. Ed. Signatura.

Orphée – la fécondité du chaos. Ed Signatura.

 

Divers articles parus dans la revue Insistances (Art-psychanalyse-politique) et Art et thérapie.

 

Blog : http://db.hautetfort.com