Jean-Christophe Saladin, Marlène Guichard et François Bonnet

L’apparition de Callisto à Galilée dans la nuit du 7 janvier 1610

 

La mythologie grecque a constitué une source inépuisable d’inspiration, tant pour les artistes que pour les savants. Les amours scandaleuses de la nymphe Callisto font ainsi se croiser l’opéra baroque italien avec les découvertes astronomiques qui conduisirent Galilée devant l’Inquisition.

 

L’Apparition de Callisto à Galilée illustre ce thèmes grâce aux images du Messager céleste de Galilée, soutenues par un entrelacement de dialogues et d’airs allant des madrigaux de Vincenzo Galilei, père de l’astronome, à La Calisto de Francesco Cavalli, en passant par Ovide et Eratosthène de Cyrène.

 

 

Interprètes

 

Marlène Guichard, soprano

 

Diplômée d’une licence de lettres, Marlène Guichard se forme vocalement et musicalement au cours des rencontres avec Sophie Hervé, Michel Cadiou, David Pollard (Guildhall School of Music and Drama of London), Christiane Sansonetti, Udo Reinemann, François Le Roux et Jack Ledru. Débute dans les chœurs lyriques de Tours, puis privilégie le récital et le spectacle de salon en créant le Collectif Aria Magenta d’Ensembles Musicaux où, au sein de divers ensembles ; Dulcyane, AirVence, Lorelei, Che duran Lagrime, Les CastaDivas…, elle interprète différents répertoires du 17ème siècle italien, la musique de chambre romantique, la mélodie française, l’opérette, où elle s’affirme également en tant que comédienne.

Directrice artistique d’Aria Magenta depuis 2009 ; elle est à l’origine de nombreuses réalisations et projets du Collectif. Créations en 2013-14 : Le Métronome AmoureuxGluck, L’Ombre heureuseLe Sonnet passionnémentChopin, un amoureux du « Bel canto »Amor amor.

 

François Bonnet, luthiste

 

Titulaire d’ un prix de guitare classique et d’un DEM de luth renaissance, il réalise en 2000 son premier enregistrement solo (Pièces pour luth de John Dowland ). Il se produit régulièrement comme soliste au luth et au théorbe en France et à l’étranger.

Il développe son activité de continuiste en accompagnant des ensembles vocaux et instrumentaux et son activité de musique de chambre en participant à la fondation de plusieurs ensembles ( Les Luths Consort, Les Sylvains, Les Amusements Baroques ).

Sa recherche d’expériences musicales toujours renouvelées l’a également conduit à jouer avec Armel Bury : La Vibraye duo vielle à roue théorbe, et c’est avec le guitariste malgache qu’il crée le duo Rencontres qui marie musique ancienne, jazz et world music.

Il collabore avec la compagnies de théâtre Tivolio à Montargis et le Théâtre de l’Ante de Langeais. Il a participé à l’enregistrement de la bande son du film Les lettres de la religieuse portugaise de Bruno François-Boucher.

 

 

Jean-Christophe Saladin, historien

 

Jean-Christophe Saladin, né en 1948, est docteur en histoire (EHESS, civilisation européenne), ancien chef d’entreprise et metteur en scène de théâtre. Il dirige la collection « Le Miroir des humanistes » aux Éditions des Belles Lettres, qui publie des textes fondateurs de l’humanisme ainsi que des biographies et des essais. Il est l’auteur d’une Bibliothèque idéale humaniste et maître d’œuvre de l’édition intégrale bilingue des Adages d’Érasme.

 

Publications (choix) :

 

La Bataille du grec à la Renaissance, Les Belles Lettres, coll. Histoire, 2004

Bibliothèque humaniste idéale – De Pétrarque à Montaigne, Les Belles Lettres, 2008

Les Adages d’Erasme, éd. bilingue annotée sous la direction de Jean-Christophe Saladin, Les Belles Lettres, 2011

Préface à l’édition de l’Éloge de la folie d’Érasme, éditions Diane de Selliers, 2013