Louis Cruchet

Archéo-astronomie en Polynésie française : les dons du ciel

L’astronomie occupait une grande place chez les Océaniens qui peuplèrent le « triangle » polynésien. Mais en quoi le ciel polynésien était un « don » ? Tout d’abord, en raison des nécessités de la navigation traditionnelle dont les Polynésiens sont, au cours de leurs migrations de l’Asie du Sud-Est jusqu’aux îles vierges de l’Océanie, passés maîtres dans l’art des « chemins d’étoiles » qu’ils devaient suivre pour arriver à bon port. Ensuite, parce que le ciel était utile à leur calendrier rituel et festif comme à la pêche et à l’horticulture qu’ils pratiquaient depuis des siècles.

Biographie

Docteur ès lettres en anthropologie, à la suite d’une soutenance de thèse à l’Université de Polynésie Française en 2001, je suis spécialisé en ethnoastronomie de la Polynésie orientale, auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur ce sujet. Plus largement, ma thèse est une « anthropologie historique de l’imaginaire et des mythes astraux » qui aborde la question des représentations astronomiques dans l’Ancien Monde comme dans le Nouveau Monde et la Polynésie d’avant le contact. Mes recherches en Polynésie tentent donc d’ouvrir de nouvelles perspectives sur l’astronomie dans le monde. Je suis membre correspondant, à Tahiti, du Cercle d’Etudes sur l’Île de Pâques et de la Polynésie (CEIPP). Depuis 1998, je travaille au sein du Centre d’Investigation en Ethnoastronomie Locale (C.I.E.L.) et, depuis 2013, au sein du Centre de Recherche sur l’Imaginaire (CRI2I), en tant que cherche associé.

Activités

Au sein du Centre d’Investigation en Ethnoastronomie Locale (C.I.E.L.):

  • auteur du documentaire-fiction de 52 mn « Les dons du ciel polynésien », 2010 (http://louiscruchet.unblog.fr/2009/01/05/bonjour-tout-le-monde/).
  • labellisation du projet « Stellarium Tahiti » (version tahitienne du logiciel libre Stellarium) par l’Année Mondiale de l’Astronomie (http://lerma7.obspm.fr/ama09) en 2009.
  • rédacteur de la revue « Matari’i », depuis 2007, dans laquelle les chercheurs polynésiens (linguistes, anthropologues, médecins…) témoignent des résultats de leurs recherches.
  • animation, en tant que « planétariste », du planétarium de l’association Proscience en Polynésie Française
  • Formateur en ethnoastronomie auprès des entreprises à Tahiti
  • Consultant en archéoastronomie auprès des associations et des communes dans les îles de la Société
  • Animateur de soirées archéoastronomiques dans les îles de la Société
  • intervention au Japon, à l’Université de Chuo, au Colloque franco-japonais de Mythologie Comparée sur les Origines de la Culture, du 30 au 31 août 2013
  • responsable de projet « Si Vénus m’était contée » au sein de la préparation de l’évènement « Vénus Tahiti 2012 » du 5 juin 2012, sous le patronage du projet européen CompStar (www.compstar-esf.org)
  • participation au forum international du Patrimoine du Pacifique (FIPPAC), du 29 au 31 août 2007 (http://www.jcitahiti.com/pageLibre00010260.html), sous le patronage de l’UNESCO (conférence du 30 août 2007 : « Ciel polynésien et patrimoine »).
  • participation à l’évènement du passage de Vénus sur le Soleil, 1ère observation faite historiquement par le capitaine Cook (conférence du 19 juin 2004 : « Maui, cet attrapeur de soleil. Une image d’un héros mythique passé maître du ciel »).

Activités de formateur :

  • animation, en tant que « planétariste », du planétarium de l’association Proscience en Polynésie Française
  • Formateur en ethnoastronomie auprès des entreprises à Tahiti
  • Consultant en archéoastronomie auprès des associations et des communes dans les îles de la Société
  • Animateur de soirées archéoastronomiques dans les îles de la Société
  • intervention au Japon, à l’Université de Chuo, au Colloque franco-japonais de Mythologie Comparée sur les Origines de la Culture, du 30 au 31 août 2013
  • responsable de projet « Si Vénus m’était contée » au sein de la préparation de l’évènement « Vénus Tahiti 2012 » du 5 juin 2012, sous le patronage du projet européen CompStar (www.compstar-esf.org)
  • participation au forum international du Patrimoine du Pacifique (FIPPAC), du 29 au 31 août 2007 (http://www.jcitahiti.com/pageLibre00010260.html), sous le patronage de l’UNESCO (conférence du 30 août 2007 : « Ciel polynésien et patrimoine »).
  • participation à l’évènement du passage de Vénus sur le Soleil, 1ère observation faite historiquement par le capitaine Cook (conférence du 19 juin 2004 : « Maui, cet attrapeur de soleil. Une image d’un héros mythique passé maître du ciel »).

Conférences, colloques :

  • intervention au Japon, à l’Université de Chuo, au Colloque franco-japonais de Mythologie Comparée sur les Origines de la Culture, du 30 au 31 août 2013
  • responsable de projet « Si Vénus m’était contée » au sein de la préparation de l’évènement « Vénus Tahiti 2012 » du 5 juin 2012, sous le patronage du projet européen CompStar (www.compstar-esf.org)
  • participation au forum international du Patrimoine du Pacifique (FIPPAC), du 29 au 31 août 2007 (http://www.jcitahiti.com/pageLibre00010260.html), sous le patronage de l’UNESCO (conférence du 30 août 2007 : « Ciel polynésien et patrimoine »).
  • participation à l’évènement du passage de Vénus sur le Soleil, 1ère observation faite historiquement par le capitaine Cook (conférence du 19 juin 2004 : « Maui, cet attrapeur de soleil. Une image d’un héros mythique passé maître du ciel »).

Liste des publications

Mémoires :

Des ciels et des Hommes, contribution polynésianiste à une anthropologie historique de l’imaginaire et des mythes astraux, thèse de troisième cycle sous la co-direction de Serge Dunis et Ben Finney, Université de Polynésie Française, 2001 (mention très honorable).

Les astrologiques: de la Méditerranée au Pacifique, approche historique et anthropologique, D.E.A. Imago Mundi sous la direction de Serge Dunis, Université Française du Pacifique, 1997 (mention très bien).

Les astrologiques : approches historiographique et anthropologique, mémoire de maîtrise d’histoire sous la direction de M. Jacques Annequin, Université de Besançon, 1995 (mention très bien).

Ouvrages :

Cruchet L., Planétonymie, les noms des planètes dans les différentes cultures,éditions de l’Astronome, à paraître mars 2014

Cruchet L., Les dons du ciel des anciens Polynésiens. Archéoastronomie en Polynésie orientale, L’Harmattan, 2013

Cruchet L., Ethnoastronomie et traditions astrologiques, Publibook, 2009

Cruchet L., A la découverte du ciel polynésien, CRDP, Papeete, 2006

Cruchet L., Le ciel en Polynésie. Essai d’ethnoastronomie en Polynésie orientale, L’Harmattan, 2005

Publications anthropologiques :

Cruchet L., « L’arbre cosmique dans le monde et en Polynésie », Kadath, n°47, 2013

Cruchet L. et Teriierooterai J.-C., « Patrimoine et archéoastronomie », Matari’i, n°34-37, 2011, pp.37-47

Cruchet L. Garnier G. et Tetahiotupa E., « Arbre et rite de fécondité », Matari’i, n°34-37, 2011, pp.6-36

Cruchet L. et Tetahiotupa E., « Navigation astronomique : va’a et étoile », Matari’i, n°30-33, 2010, pp.26-53

Cruchet L. et Doudoute Y., « Etoile et pêche à Tahiti », Matari’i, n°30-33, 2010, pp.17-18

Cruchet L., « Archéoastronomie des îles Australes », Matari’i, n°26, 2009, pp.16-36

Cruchet L., « Tir à l’arc », Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. No 97, janvier 2008, pp.2-4

Cruchet L., « Approche ethnoastronomique de la migration des âmes dans les îles de la Société », Matari’i, n°22, 2008, pp.18-21

Cruchet L., « Le disque de Nebra, les Pléiades, le passé de la Polynésie  », Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. No 96, novembre 2007, pp.1-4

Cruchet L., « Hypothèse archéoastronomique sur les migrations polynésiennes », Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. No 93, août 2007, pp.1-4

Cruchet L., « Un rôle possible pour les mystérieux pipi horeko de l’Îles de Pâques », Kadath, bul. No 104, 2008, pp.18-27

Cruchet L., Brun M et Tetahiotupa E., « Réflexion à propos de te tangata manu », Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. N0 62, Paris, septembre 2003, pp.1-3.

Cruchet L,  « Les constellations polynésiennes », Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. N0 61, Paris, août 2003, pp.1-3.

Cruchet L, «Etude astronomique dans la Baie de La Pérouse (Rapa Nui)», Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. N0 64, Paris, décembre 2003, pp.1-2.

Cruchet L,  « Entre Amérique et Polynésie : aspects archéoastronomiques de l’étude comparative », Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. N0 36, Paris, juin 2000, pp.2-3.

Cruchet L,  « Anthropologie du ciel, entre Amérique et Polynésie : petite histoire de l’ethnoastronomie comparative (suite et fin)», Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. N0 35, Paris, mai 2000, pp.2-3.

Cruchet L,  « Anthropologie du ciel, entre Amérique et Polynésie, première partie: petite histoire de l’ethnoastronomie comparative», Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. N0 34, Paris, mars 2000, pp.2-3.

Cruchet L,  «Mythe du lithisme solaire des Pascuans et perspectives archéoastronomiques », Bulletin de la Société des Etudes Océaniennes, N0284, février 2000, pp. 18-23.

Cruchet L,  «Recherche archéoastronomique à l’île de Pâques », Bulletin de la Société des Etudes Océaniennes, N0282, juin septembre 1999, pp. 138-143.

Cruchet L,   « Anthropologie de l’espace et ethnoastronomie on Polynésie, seconde partie: quête identitaire et imaginaire astral», Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. N0 26, Paris, janvier 1999, pp2-6.

Cruchet L,  «Anthropologie de l’espace et ethnoastronomie en Polynésie, première partie: migrations et navigations astronomiques», Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. N0 25,Paris, décembre 1998, pp2-6.

Publications littéraires :

Cruchet L, «Fantastique et image fictive de la Polynésie», Centre d’Etudes sur l’île de Pâques et la Polynésie, bul. N0 54, Paris, août 2002, pp.2-4.

Cruchet L. (sous la direction de Serge Dunis), « Tetapara ou le temps de l’histoire rêvée», in Mythe et réalité en Polynésie, Papeete, UPF, Haere po no Tahiti, 2000, pp.244-258.