Marie-Hélène Fraïssé

Feu les hommes de la Terre de Feu : chroniques d’une extermination

Où sont les Onas, les Tehuelches, les Selknam, qui entretenaient des foyers au milieu de leurs pirogues et réchauffaient leurs corps nus devant d’immenses flambées? Bien des pluies sont tombées sur la Terre de Feu depuis la venue de Magellan, qui la baptisa ainsi. Des habitants du détroit et du Cap Horn ne restent que quelques familles métisses, et de poignants vestiges, : chroniques du journal de bord de Charles Darwin, photos et récits du missionnaire Martin Gusinde, enquêtes de l’ethnologue Anne Chapman… qui a recueilli les chants de la dernière indienne Selk’nam.

Biographie

Marie-Hélène Fraïssé est écrivain, journaliste grand reporter (Géo), productrice radio à France Culture où elle a créé les magazines « L’Echappée Belle », « L’Usage du Monde », « Appel d’Air » et « Tout un monde – magazine des cultures et des identités en mouvement ».

Elle est spécialiste des peuples autochtones et de l’histoire des premiers contacts. Marie-Hélène Fraïssé a une formation de langue et civilisation américaine (Doctorat 3e Cycle).

Le prix Champlain lui a été décerné pour l’ensemble de son œuvre de journaliste et d’écrivain.

Son intérêt pour l’Amérique du Nord s’est nourri de nombreux reportages et enquêtes de terrain, notamment dans les réserves indiennes du Canada et des Etats-Unis. Elle a publié une série d’ouvrages sur l’exploration des Amériques et notamment dirigé la publication d’un grand classique du récit d’exploration, oublié en France depuis 1799 : « Samuel Hearne – Le piéton du Grand Nord » (Payot, 2002).

On lui doit l’édition la plus récente de la série « Bas de Cuir » de Fenimore Cooper (Omnibus), et en 2008 une biographie sur Pierre-Esprit Radisson, figure méconnue de métis culturel, capturé à l’âge de seize ans par les Iroquois, adopté par eux, et ultérieurement fondateur (1670) de la Compagnie de la Baie d’Hudson, véritable empire commercial: « Radisson – indien blanc, agent double » (éd.Actes Sud).

Son dernier ouvrage: « L’impensable rencontre – chroniques des « Sauvages » de l’Amérique du Nord » (Albin Michel 2014). Récits des premiers contacts par les voyageurs européens: carnets de voyage, journaux, rapports de mission, du 16è au 19è siècle.

fraisse-conf