René Lachaud

Le feu d’Héliopolis

L’élément Feu peut aussi être une donnée métaphysique.

Dans l’antique Héliopolis d’Egypte, le Feu est au centre d’un système constituant une véritable philosophie aux incidences multiples et complexes.

Feu minéral à l’intérieur d’une pierre nommée Benben symbolisant l’axe du monde.

Feu d’une créature mythique, le Phénix qui, après s’être posé sur la pierre, entre en combustion avant de renaître de ses cendres.

Feu enfin attaché à des dieux comme Atoum ou Rê, au centre d’une pensée solaire et géométrique dont les ramifications seront nombreuses dans l’histoire pharaonique afin d’irriguer les courants les plus subtils de la tradition occidentale.

Biographie

René Lachaud est historien et spécialiste de l’Egypte.

Parallèlement à l’enseignement, il organise depuis 40 ans des séminaires en France et des voyages d’étude en Egypte.

Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages dont le dernier Divinités énigmatiques de l’Egypte vient de paraître aux Editions Signatura.

René Lachaud, historien, fréquente amoureusement l’Egypte depuis trente ans pour tenter une autre approche de la profondeur de cette patrie de l’hermétisme. Il anime des séminaires sur la spiritualité égyptienne, des voyages de découvertes alchimiques en Europe et des séjours en Egypte destinés à la mise en oeuvre de pratiques rituélliques.

Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages sur l’Egypte parus aux éditions Dervy, Dangles, Pardès parmi lesquels : Tradition égyptienne, Symboles égyptiens (Pardès) mais également sur Les Templiers, Templiers : Chevaliers d’Orient et d’Occident (Dangles).

Il a fait paraître aux éditions Signatura : Les Dieux masqués, Chamanisme dans l’Egypte pharaonique (2007), un nouvel éclairage sur cette période qui n’a pas encore révélé tous ses secrets.