Jean-Patrice Boudet

Le Calendrier des bergers : naissance d’un best-seller

 

La culture populaire est une catégorie savante », rappelait à juste titre Roger Chartier. Les débuts de l’histoire éditoriale du Compost et kalendrier des bergers illustrent cette remarque d’une manière exemplaire, à ceci près que cette compilation qui visait en fait au départ sans l’avouer un public urbain et aisé a fini par toucher celui auquel il était fictivement destiné, puisque bien après les belles éditions incunables et parisiennes de Guy Marchant et de ses émules (de 1491 à 1500), ainsi que les multiples impressions in-4° du XVIe siècle, aux bois plus grossiers, le Calendrier des bergers a intégré dans le courant du XVIIe siècle le répertoire de la Bibliothèque bleue et de la littérature de colportage. Un juste retour des choses, en quelque sorte.

 

BIO-BIBLIOGRAPHIE

Jean-Patrice Boudet est professeur d’Histoire médiévale à l’Université d’Orléans depuis 2004.

Il a été membre senior de l’Institut universitaire de France de 2008 à 2013.

 

Spécialiste de l’histoire de l’astrologie et de la magie à l’époque médiévale, il a notamment publié :

Entre science et « nigromance », Astrologie, divination et magie dans l’Occident médiéval (XIIe-XVe siècle), Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, qui a obtenu en 2007 le premier prix Gobert de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Manipuler le ciel : note sur les horoscopes d’Alexandre VI et de Jules II établis par Luca Gaurico, dans La fortuna dei Borgia Atti dei convegno (Bologne, octobre 2000), Rome, 2005

Les images astrologiques en français à la fin du Moyen Âge : remarques sur un commentaire de la neuvième proposition du Centiloquium, dans Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge, 117-2, La résistible ascension des vulgaires, 2005

Les who’s who démonologiques de la Renaissance et leurs ancêtres médiévaux, dans Médiévales, dans Médiévales, 44, 2003

Astrologie et politique dans la crise du milieu du XIVe siècle : le Livre des elections universelles des douze maisons de Pèlerin de Prusse, dans Par les mots et les textes. Mélanges de langue, de littérature et d’histoire des sciences médiévales offerts à Claude Thomasset, Paris : Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2004

Deviner dans la lumière: note sur les conjurations pyromantiques dans un manuscrit anglais du XVe siècle, dans Religions et mentalités au Moyen Âge. Mélanges Hervé Martin, Rennes : PUR, 2003

Les condamnations de la magie à Paris en 1398, dans Revue Mabillon, n. s. t. 12 (= t. 73), 2001

La Dame à la Licorne et ses sources médiévales d’inspiration, dans Bulletin de la Société nationale des antiquaires de France, 1999

L’apparition des horloges mécaniques en Occident, dans Revue historique, 299/1, 1998

Simon de Phares, Le Recueil des plus célèbres astrologues, 1, Édition critique, 2, Présentation et commentaire, Paris : Champion, Société de l’Histoire de France, 1997-1999

La papauté d’Avignon et l’astrologie, dans A. Vauchez (dir.), Fin du monde et signes des temps. Visionnaires et prophètes en France méridionale (fin XIIIe-début XVe siècle), Toulouse : Privat, 1992, p. 257-293 (Cahiers de Fanjeaux, 27)

No Comments Yet.

Ecrire un commentaire

You must be logged in to post a comment.